Tour Eiffel


HISTOIRE : tour-eiffel-vue-bas-1Portant le nom de l’ingénieur qui la conçut, Gustave Eiffel, la célèbre tour fut édifiée à l’occasion de la quatrième exposition universelle de Paris. Sa construction demanda 26 mois et elle fut achevée le 31 mars 1889. 18.000 pièces métalliques et 2.500.000 rivets avaient été nécessaires. Les protestations contre son érection furent nombreuses et ne cessèrent pas pour autant lorsqu’elle fut terminée. On jugeait cette tour « monstrueuse et inutile » ; on prétendait qu’elle faisait « le déshonneur de Paris ». Elle accueillit, pourtant, deux millions de visiteurs dès la première année !

UN SUCCES ! Aujourd’hui, faisant l’unanimité, ce sont plus de 6 millions de visiteurs qu’elle reçoit chaque année et, au total, plus de 200 millions de personnes qui sont venues la voir depuis son inauguration ! Et cependant, elle faillit bien disparaître, en 1909, car son existence, à l’origine, ne devait être que provisoire. Elle fut sauvée par la télégraphie sans fil qu’on installa à son sommet. Depuis, la radio et la télévision s’y sont succédé et ont augmenté sa hauteur. En effet, avec l’antenne, elle culmine désormais à 324 m dans le ciel de Paris.

ARCHITECTURE : Très légère, pour sa taille, elle ne pèse « que » 10 000 t au total. Elle comporte trois étages, situés respectivement à 57, 115 et 276 m, auxquels on peut accéder par des ascenseurs (ou en grimpant 1665 marches !). Du plus élevé, se révèle un panorama magnifique de Paris et sa banlieue, tandis que, par beau temps, la vue peut porter à plus de 60 km à la ronde. Il faut voir la Tour Eiffel de jour mais aussi de nuit lorsqu’elle est éclairée et que, toutes les heures, pendant quelques minutes, elle scintille de tous ses feux. Reconnue et admirée dans le monde entier de nos jours, non seulement elle est devenue l’orgueil et le symbole de la capitale, mais, selon une enquête récente, elle représente aussi le premier monument symbolique de toute l’Europe.