Le Parc de Sceaux


Le château

Le Parc de Sceaux se situe à seulement quelques kilomètres de Paris, dans l’actuel  département des Hauts-de-Seine (92). Il se trouve à cheval sur les communes d’Antony et de Chatenay-Malabry.

HISTOIRE
Au XVe siècle il ne s’y trouvait qu’un manoir, qui devint par la suite seigneurie, puis châtellerie, et enfin baronnie. Un château de style Louis XIII y fut construit au début du XVIIe siècle, par les familles qui en étaient propriétaires. Celui-ci fut ensuite racheté, en 1670, par Jean-Baptiste COLBERT (contrôleur général des finances de Louis XIV), qui fit de grosses acquisitions foncières pour agrandir la superficie du terrain (plus de 100 hectares). Il confia à André LE NOTRE le soin de dessiner et de réaliser les jardins à la française.  Le Grand Canal fut, quant à lui, construit en 1688, et de nombreuses statues ornèrent les jardins.

Le fils aîné de Colbert (le marquis de Seignelay) hérite du domaine à la mort de son père en 1683, et décide d’embellir non seulement les intérieurs du château, mais aussi ses extérieurs, avec la notamment la construction de l’orangerie (dont une partie existe encore actuellement), et de nouveau, l’agrandissement des jardins qui voient leur superficie augmenter de plus du double. Après sa mort, le domaine passa aux mains de plusieurs familles nobles, jusqu’à la Révolution, où il est confisqué en 1793 comme bien national. Le château est détruit en 1803 par son nouveau propriétaire.

Un nouveau château (celui que l’on peut admirer de nos jours) est construit en briques et en pierre, en lieu et place de celui de Colbert. Passé ensuite dans les mains de la famille du duc de Trévise, le domaine, partiellement déjà écorché, devient, de fil en aiguille, la propriété du département des Hauts-de-Seine en 1971. Il bénéficie au cours des années suivantes de quelques restaurations (dispositions des jardins, sculptures, ornements…).

Le château est, depuis 1937, le siège du musée d’Ile-de-France. La vaste étendue de la grande pelouse lui permis d’accueillir quelques concerts de chanteurs bien connus, comme Supertramp en 1983, Madonna en 1987, ou bien encore Johnny Hallyday en 2000. Il continue de recevoir régulièrement des manifestations culturelles, notamment des opéras dont la représentation se fait en plein air, devant le château.

 

Une entrée du parc de Sceaux

Une entrée du parc de Sceaux

De nombreuses entrées/sorties permettent d’accéder au parc. L’accès est totalement libre et gratuite. Les horaires d’ouverture sont indiqués sur les grilles, mais restent simples : vous pourrez vous y promener du lever au coucher du soleil. En cas d’incertitude, les sifflements des gardes en scooter ne manqueront pas de vous rappeler qu’il faut plier bagages 30 minutes avant la fermeture.

 

La grande pelouse

La grande pelouse

Le parc bénéficie d’une splendide perspective, qui n’est pas sans rappeler celle qu’on peut retrouver classiquement dans les châteaux français. Les jardins à la française, réalisés initialement par André Le Nôtre, dominent une très grande pelouse où se sont déroulées certaines grandes manifestations comme cité plus haut.

 

Jardins à la française

Jardins à la française

Ces jardins, qui avaient été progressivement effacés avec le temps par les propriétaires successifs, ont retrouvé toute leur superbe en 2015, après plusieurs mois de restauration. On peut désormais contempler les espaces verts tels qu’ils avaient été imaginés à l’origine.

 

Le Grand Canal

Le Grand Canal

Le grand canal, élément majeur de la décoration du parc, fait le bonheur des promeneurs (petits et grands), des amoureux, des retraités et des sportifs qui en font le tour en jogging.

 

 

Grand Canal et statue

Grand Canal et statue

De nombreuses statues décorent les allées boisées du parc, les pourtours des bassins, les abords du château. Il faut prendre le temps de flâner dans les contre-allées, et se laisser envahir par la poésie des lieux .

 

 

Exposition photo temporaire

Exposition photo temporaire

De façon régulière, des expositions photos égayent une grande allée le long du château. De très beaux agrandissements de clichés tout à fait étonnants (scènes de vie, architecture moderne et anciennes…) font le bonheur de promeneurs curieux…

 

 

Une des deux buvettes

Une des deux buvettes

… qui bien souvent terminent leur promenade par un rafraîchissement, un petit café, une gaufre ou bien encore une glace en terrasse, près du château, face à une magnifique vue sur la perspective des jardins. Un must pour un rendez-vous entre amis, en famille, ou tout simplement lire quelques pages de son dernier roman favori.

 

INFOS PRATIQUES

Comment se rendre au Parc de Sceaux
Voiture : le Parc de Sceaux se situe en partie sur la commune de Sceaux et d’Antony, dans le 92, au sud de Paris. Routes les plus proches : A86 –  D920. On peut se garer tout autour du parc dans les avenues limitrophes. Attention, les places sont chères particulièrement le week-end et quand il fait beau. Ne pas s’obstiner à vouloir se garer sur l’esplanade du château, c’est souvent saturé. Préférer le stationnement côté Chatenay-Malabry.
Transports en commun :  RER B. Station Parc de Sceaux ou Croix de Berny.

Horaires
Ouvert toute l’année. Entrée libre du lever du soleil au coucher du soleil. Vérifier les horaires sur les grilles lors de votre entrée.